réveil...

 

P1020244 1 600

P1020235 1 600

 

Habiter un espace qui imperceptiblement se resserre sous l'effet du froid, un nid, une alcôve.  Le corps cherche la chaleur, tandis que les yeux plongent sans retard dans une lumière réinventée, ouverte comme une brèche de gloire. Fermer, ouvrir... in, out. L'hiver respire doucement. 

Je regarde le vitrail de la chapelle (première photo) qui reflète la neige, à défaut d'être traversé par elle. Ses veines de plomb ont de vibrantes soudures, tout à coup. La greffe de vie a pris dans cette arborescence. Et malgré le noir et le blanc, tout éclate sans bruit. Cette victoire minérale ressemble tellement à la mienne, aujourd'hui.

Je voudrais vous remercier, vous les fidèles, vous les passantes. Merci d'avoir été là, et d'y être toujours. Ces deux derniers mois de transition ont été le tourbillon que j'imaginais, mais maintenant, mes racines sont faites, et je suis là. Je vais être plus régulière sur ce blog, et je vais pouvoir prendre le temps de répondre à vos messages, si gentils. J'ai tellement regretté de ne pouvoir le faire ces longues semaines... mais je vais me rattraper, alors rendez-vous ici, quand vous voulez !

à bientôt déjà pour une petite surprise...